top of page

Exposition en cours

Geneviève Bachmann

« Surfaces sensibles »

 

Geneviève Bachmann a mis au point une méthode qui lui a permis de fixer, directement sur le papier photosensible, les dégradés d’ombres et de lumières nés de sa mise en forme à l’intérieur de l’appareil photographique. Pour son exposition au Maga, son approche du papier, envisagé à travers ses possibles métamorphoses, éprouve le sujet de la surface et de la topologie au sens large. Dessins et photographies questionnant la représentation d'une réalité tridimensionnelle sur une surface en deux dimensions et la relation entre abstraction et représentation font osciller l’image, avec une grande économie de moyens, entre planéité et spatialisation, illusionnisme et réalité. 
Surfaces sensibles.jpg
bottom of page